Options

Restaurant Grenoble - News - Avant goût : Le 5 Café Comptoir

Avant goût : Le 5 Café Comptoir

Restaurant Grenoble - News - Avant goût : Le 5 Café Comptoir

Avant goût : Le 5 Café Comptoir

news publiée Mardi 23 avril 2013

news publiée Mardi 23 avril 2013


Restaurant traditionnel - 5 Place Lavalette Grenoble

Ouvert de midi à minuit (sauf le mardi, jour de fermeture du musée), le « 5 » est une table courue du tout Grenoble. Une adresse à part, au concept culinaire solidaire rondement mené par Pierre Pavy, « restaurateur militant », comme il aime à se définir, et son fils Thomas Cahen (également chef du Caffè Forté juste en face). Accolé au Musée de Grenoble, le « 5 » offre une vue imprenable sur la place Lavalette grâce à son immense baie vitrée, gage d’une luminosité extra. Sur deux étages, le restaurant à la déco bistrot « rococo » mixe chaises en inox brossé ou vieux bois, anciennes tables d’école pour duo et tribus chinées, banquettes en velours violet, comptoir en zinc et cartes scolaires du monde. Avec Yves Vincent au piano (qui a fait ses classes chez Georges Blanc avant de diriger le Mont Carmel à Barberaz, 14/20 au Gault&Millau et 3 Fourchettes au Michelin), le « 5 » promet un intermède savoureux. On y mange toujours bien. Parmi les incontournables : le hamburger du « 5 » et ses frites à la mode de New York, l’assiette du « 5 » foie gras mi-cuit, brioche et chutney, l’entrecôte grillée aller-retour XXL (300g) et son gratin dauphinois, le saladier grenoblois au saint-marcellin, les noix de Saint-Jacques à la plancha et risotto, le fromage blanc bio fermier du Trièves et son coulis de framboises, le yaourt de brebis bio et crème de marrons Claude Faugier, la crème lala (meringue, mousse au chocolat et crème fouettée), la cuisse ardéchoise (exquis !), la grosse pouffe (profiteroles XXL sauce chocolat, glace vanille). Chaque jour, on choisit parmi une dizaine de suggestions au tableau noir. Engagée, l’équipe du « 5 » et du Caffè Forté (une histoire de famille) organise chaque hiver (depuis 10 ans) un repas de Noël pour 80 SDF, rétrocède 0, 50 euro sur chaque bouteille d’eau minérale vendue à l’Eau Vive qui construit des puits au Sahel, offre le déjeuner à un groupe de musiciens un dimanche par mois, donne chaque jour son surplus alimentaire à trois familles nécessiteuses du quartier Notre-Dame, soutient l’agriculture raisonnée en prenant ses légumes chez Eric Giraud à Gières. À noter : le chef propose une assiette végétarienne (11 euros) et un menu enfant (9 euros).

Restaurant traditionnel - 5 Place Lavalette Grenoble

Ouvert de midi à minuit (sauf le mardi, jour de fermeture du musée), le « 5 » est une table courue du tout Grenoble. Une adresse à part, au concept culinaire solidaire rondement mené par Pierre Pavy, « restaurateur militant », comme il aime à se définir, et son fils Thomas Cahen (également chef du Caffè Forté juste en face). Accolé au Musée de Grenoble, le « 5 » offre une vue imprenable sur la place Lavalette grâce à son immense baie vitrée, gage d’une luminosité extra. Sur deux étages, le restaurant à la déco bistrot « rococo » mixe chaises en inox brossé ou vieux bois, anciennes tables d’école pour duo et tribus chinées, banquettes en velours violet, comptoir en zinc et cartes scolaires du monde. Avec Yves Vincent au piano (qui a fait ses classes chez Georges Blanc avant de diriger le Mont Carmel à Barberaz, 14/20 au Gault&Millau et 3 Fourchettes au Michelin), le « 5 » promet un intermède savoureux. On y mange toujours bien. Parmi les incontournables : le hamburger du « 5 » et ses frites à la mode de New York, l’assiette du « 5 » foie gras mi-cuit, brioche et chutney, l’entrecôte grillée aller-retour XXL (300g) et son gratin dauphinois, le saladier grenoblois au saint-marcellin, les noix de Saint-Jacques à la plancha et risotto, le fromage blanc bio fermier du Trièves et son coulis de framboises, le yaourt de brebis bio et crème de marrons Claude Faugier, la crème lala (meringue, mousse au chocolat et crème fouettée), la cuisse ardéchoise (exquis !), la grosse pouffe (profiteroles XXL sauce chocolat, glace vanille). Chaque jour, on choisit parmi une dizaine de suggestions au tableau noir. Engagée, l’équipe du « 5 » et du Caffè Forté (une histoire de famille) organise chaque hiver (depuis 10 ans) un repas de Noël pour 80 SDF, rétrocède 0, 50 euro sur chaque bouteille d’eau minérale vendue à l’Eau Vive qui construit des puits au Sahel, offre le déjeuner à un groupe de musiciens un dimanche par mois, donne chaque jour son surplus alimentaire à trois familles nécessiteuses du quartier Notre-Dame, soutient l’agriculture raisonnée en prenant ses légumes chez Eric Giraud à Gières. À noter : le chef propose une assiette végétarienne (11 euros) et un menu enfant (9 euros).


Partagez cet article sur :